Demain dès l’aube, un poème de V. Hugo

Demain dès l’aube, un poème de Victor Hugo 

« Demain dès l’aube» de Victor Hugo est publié dans le recueil Les Contemplations en 1856.

Écrit en 1847, il appartient au groupe de poèmes dédiés à sa fille Léopoldine,

décédée quatre ans plus tôt.

Demain, dès l’aube…

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo, extrait du recueil «Les Contemplations»

Léopoldine

 

Écoutez, les enfants , c’est Victor Hugo qui nous lit son poème …

Ici le commentaire et l’analyse du poème de Victor Hugo, pris par le site commentaire composé .

D’autres articles à ce sujet pour approfondir :

 

Le poème en bande-dessinée

Demain dès l’aube

…en dessin animé

et  en musique …

 

Sur le site TV5MONDE vous pouvez télécharger quelques ouvrages de Victor Hugo . Cliquez ici 

Pour approfondir sur le site de la Bibliothèque Nationale de France :

Victor Hugo, l’homme océan

 

Post Author: Annalisa Bucella

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.