J’adore Pomme …

J’adore Pomme …

Écoutez cette jeune auto-compositeur française.

Personnellement je trouve sa voix magnétique ….

 

Sans toi

 

Paroles de la chanson Sans toi par Pomme

Je suis descendue du train
Paris au petit matin
Sans toi
Et ce matin j’ignorais
Dieu que ma vie commençais
Sans toi
Une sorcière je suis devenue folle
Une vipère j’ai croqué la pomme
Sans toi, sans toi
Je dois m’y faire j’ai sur les épaules
Un bulldozer et le mauvais rôle
Sans toi, sans toi

Et la nuit tombée, pour ne plus jamais pleurer
Je chasse deux trois paires de bras
Pour m’y réfugier, seulement le temps d’un baiser,

Pour ne plus jamais me voir
Sans toi, sans toi, sans toi

Les lendemains sont les mêmes
J’ai le cœur en quarantaine
Sans toi
Paris ne veut plus rien dire
Si je dois la conquérir
Sans toi
Des chants de guerres depuis je compose
Et dans mes airs je te tue en prose
Sans toi, sans toi
M’en fous la bière, m’en fous la cirrhose
Un dernier verre une dernière dose
Sans toi, sans toi

Et la nuit tombée, pour ne plus jamais pleurer
Je chasse deux trois paires de bras

Pour m’y réfugier, seulement le temps d’un baiser
Pour ne plus jamais me voir
Sans toi, sans toi
Sans toi, sans toi
Sans toi

 

J’ suis pas dupe

 

 

Paroles de la chanson J’suis Pas Dupe par Pomme

Dans l’ombre de tes yeux
J’ai trouvé les plus beau mensonges
Emmêlés comme des nœuds
Et mon cœur, est-ce que t’y songes?
Tu dis que la lune brille en bleu
Et qu’les mers sont asséchées
T’inventes tout ce que tu peux
Et j’dois croire que tu veux m’aimer?

J’suis pas dupe
Et même les fleurs de ma jupe
S’envolent haut
Quand tu craches tes mots

Je sais que t’es pas sérieux
C’est ton égo qui te ronges

J’connais des gens heureux
Tellement loin de ces mensonges
Et tant pis pour l’amour
Remballe tout et puis va-t’en
Tu reviendras un jour
Dans deux mois ou dans mille ans

J’suis pas dupe
Et même les fleurs de ma jupe
S’envolent haut
J’suis pas dupe
Et même les fleurs de ma jupe
S’envolent haut
Quand tu craches tes mots

J’suis pas dupe
Et même les fleurs de ma jupe
S’envolent haut

J’suis pas dupe
Et même les fleurs de ma jupe
S’envolent haut
Quand tu craches tes mots

On brûlera

 

 

Paroles de la chanson On brûlera par Pomme

On brûlera toutes les deux
En enfer mon ange
J’ai prévu nos adieux
À la terre mon ange
Et je veux partir avec toi
Je veux mourir dans tes bras

Que la mer nous mange le corps, ah,
Que le sel nous lave le cœur, ah,
Je t’aimerai encore (x4)

Je m’excuse auprès des dieux
De ma mère et ses louanges
Je sais toutes les prières
Tous les vœux
Pour que ça change

Mais je veux partir avec toi
Je veux mourir dans tes bras

Que la mer nous mange le corps, ah,
Que le sel nous lave le cœur, ah,
Je t’aimerai encore (x4)

On brûlera toutes les deux
En enfer mon ange
Tu peux écrire tes adieux
À la terre mon ange
Car je veux partir avec toi
Je veux mourir dans tes bras

Si la mer nous mange le corps, ah,
Si le sel nous pique le cœur, ah,
Je t’aimerai encore (x4)

 

A peu près

 

 

Paroles de la chanson À peu près par Pomme

Je me souviens de tes poèmes
Et de la lumière dans tes yeux
Je me souviens de tes « je t’aime »
Que tu balançais comme des vœux
As-tu un jour voulu qu’on sème
Des pétales et des jours heureux ?
Ou savais-tu tous les problèmes
As-tu jeté les dés au feu ?
Au feu

C’était de l’or, tu sais
C’était comme de l’or notre histoire
Et si jamais
Si je m’en sors à peu près
Ne t’en fais pas qu’un jour ou l’autre je te retrouverais

Je te retrouverais

Tu m’as dit que j’étais la tienne
Qu’avec moi le ciel est plus bleu
Tu m’as cité Rimbaud Verlaine
Compté l’histoire de la vie à deux,
À deux

Et c’était de l’or, tu sais
C’était comme de l’or notre histoire
Et si jamais
Si je m’en sors à peu près
Ne t’en fais pas qu’un jour ou l’autre je te retrouverais
Je te retrouverais

C’en est assez des amours blêmes
Et des cœurs brisés en morceaux

De ces chansons sur le même thème
Qui ont épuisées tous mes mots
Tous mes mots

Et c’était de l’or, tu sais
C’était comme de l’or notre histoire
Et si jamais
Si je m’en sors à peu près
Ne t’en fais pas qu’un jour ou l’autre je te retrouverais
Je te retrouverai

 

Je sais pas danser

 

 

Paroles de la chanson Je Sais Pas Danser par Pomme

Quand les lumières brûlent tout
Que la nuit fière s’en fout
Si tu voulais me voir
Moi, je préfère le noir

Je n’veux pas sortir
Je n’veux pas me découvrir
Des failles, des failles
Des failles, des failles

Je vois mon corps partout
Je le compare surtout
Et tu vas pas me croire
J’ai fait le même cauchemar

Je n’veux pas sortir

Je n’veux pas me découvrir
Des failles, des failles
Des failles, des failles

Et je sais pas danser
Je sais pas m’oublier
Et je sais pas danser
Je sais pas m’oublier

Je n’veux pas sortir

 

En cavale

 

 

Paroles de la chanson En cavale par Pomme

Fatigué
Comme après un long, voyage,
Une traversée, dans l’enfer d’une cage,
Une odeur rance, un sentiment d’asphyxie,
Je sors d’une transe, ma colère est finie,

Et nous aussi, on n’a plus rien à se dire,
Plus le moindre instant à s’offrir,
Je ne sais même plus lire ton visage, je n’comprends plus tes mots,
On a tourné la page, on a rentré les crocs,
Mais ne m’en veux pas, si je pense encore à toi,
C’est que je regoûte, en silence, à cette vie-là,
J’ai fait le tour et notre amour est en cavale,


Il nous a volé, une année à tous les deux,
Laisse le partir, on va pas crier au scandale,
On le retrouvera peut-être quand on sera vieux,

On c’est laisser sombrer sans histoire,
A quoi bon se faire du mal si on perd l’envie,
J’ai pas su sentir ton coeur battre dans le noir,
L’indifférence s’installe tout est fini,

Et nous aussi, on n’a plus rien à se dire,
Plus le moindre instant à s’offrir,
Je ne sais même plus lire ton visage,
Je n’comprends plus tes mots, on a tourné la page,
On a rentré les crocs, mais ne m’en veux pas, si je pense encore à toi,
C’est que je regoûte, en silence, à cette vie-là,

J’ai fait le tour et notre amour est en cavale,
Il nous a volé une année à tous les deux,
Laisse le partir on va pas crier au scandale,
On le retrouvera peut-être quand on sera vieux,
J’ai fait le tour et notre amour est en cavale,
Il nous a volé une année à tous les deux,
Laisse le partir on va pas crier au scandale,
On le retrouvera peut-être quand on sera vieux…

 

Post Author: Annalisa Bucella

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.